Le microtoponyme COIRE

Le type {COIRE} se retrouve 8 fois sur la zone étudiée. Les graphies qui s'y rattachent (le plus souvent au pluriel) sont : Coire, Couhère, Coère, Couhard, Coiratte.

L'origine de ce terme que l'on retrouve un peu partout en France (Cheire, Carroz, Garrigue …) est à chercher dans un étymon °KAR-. La présence de cette même racine dans le basque fait supposer qu'il s'agit d'un emprunt pré-celtique.

Je me suis posé la question de savoir si les {COIRE} étaient, chez nous, réservés à un type de roche particulier.

La réponse est mitigée : Sur les 8 occurrences, 5 ou 6 sont sur des affleurements de calcaire à gryphées, particulièrement dur. (Un des sites est douteux : la carte géologique indique "calcaires blancs du jurassique supérieur", mais sur place j'ai trouvé des murets d'épierrage en calcaire à gryphées). Un site est sur granite. Le dernier concerne la source de la Coire (Culles-les-Roches) qui sourd à la base des calcaires "classiques" de falaise.