Créer un site internet

Le microtoponyme COIRE

Le type {COIRE} se retrouve 8 fois sur la zone étudiée. Les graphies qui s'y rattachent (le plus souvent au pluriel) sont : Coire, Couhère, Coère, Couhard, Coiratte.

L'origine de ce terme que l'on retrouve un peu partout en France (Cheire, Carroz, Garrigue …) est à chercher dans un étymon °KAR- lié à la pierre. Relevons par exemple dans le Puy-de-Dôme (site internet Luzillat.net) que les Quairas sont des pierres calcaires très dures que l'on nomme "tête de mort". La présence de la même racine dans le basque fait supposer qu'il s'agit d'un emprunt pré-celtique.

Je me suis posé la question de savoir si les {COIRE} étaient, chez nous, réservés à un type de roche particulier.

La réponse est mitigée : Sur les 8 occurrences, 5 ou 6 sont sur des affleurements de calcaire à gryphées, particulièrement dur. (Un des sites est douteux : la carte géologique indique "calcaires blancs du jurassique supérieur", mais sur place j'ai trouvé des murets d'épierrage en calcaire à gryphées). Un site est sur granite. Le dernier concerne la source de la Coire (Culles-les-Roches) qui sourd à la base des calcaires "classiques" de falaise.